14 Jan 2016 Auteur : adminAK
Bowie et les Crocs

Cela ne vous a pas échappé – sauf si vous avez vécu dans une grotte depuis dimanche. David Bowie a définitivement quitté la scène !

 

Choc pour tous ceux qui, depuis ses premiers disques des années 70 au dernier album sorti le 8 janvier en France, ont découvert, aimé et partagé sa musique. Car Bowie, c’était un style musical porté par un personnage qui n’hésitait pas à briser les codes ; un symbole de l’audace pendant des années !

 

 

Nombreux sont ceux qui, sur les réseaux sociaux, lui ont rendu hommage. #RIPDavidBowie a d’ailleurs été l’un des hashtags le plus utilisé le lundi 11 janvier, date de l’annonce de sa mort.

 

On peut cependant s’interroger sur la finalité de certains hommages ! Ainsi en est-il de celui de la marque de chaussures Crocs.

 

Capture d'écran du Twitter de Crocs, Blog Agence Kaolin

 

Réel hommage au chanteur ou volonté de récupérer des vues ? Les twittos (utilisateurs de Twitter) ne s’y sont pas trompé et ont vite réagi, pointant du doigt (ou plutôt, de la souris), le mauvais goût de cette pub déguisée.

 

Résultat : une visibilité certes, mais un effet « Bad buzz* » pour la marque !

 

 

Une telle action sur les réseaux sociaux pose la question suivante : la marque a-t-elle intérêt à jouer cette carte là (être vue au risque de ternir son image) ou pas ?

 

Crocs attend certainement la réponse avec impatience, l’évolution de ses ventes étant la sanction ou la consécration de cette opération.

 

 

* phénomène de « bouche à oreille » négatif qui se déroule généralement essentiellement sur Internet et qui est subi ou provoqué par une action initiale de la marque (source : définitions-marketing.com)

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

*