14 Mar 2016 Auteur : adminAK
L’avenir des publicités sur internet ?

Les bloqueurs de publicité sur internet font débat.

 

Illustration article Ad Block, Agence Kaolin

 

« Opera » va bientôt intégrer ce système automatiquement à son navigateur : le bloqueur est pour le moment disponible pour les développeurs. Cette solution est présentée comme plus performante que l’extension AdBlock, l’outil le plus connu en la matière. La question du blocage des pubs se fait donc de plus en plus prégnante.

 

En effet, plusieurs personnes s’étaient déjà insurgés face à Ad Block car cela nuisait à des sites fonctionnant uniquement grâce aux revenus de la publicité.

 

 

Si Opera a décidé d’introduire un tel outil, c’est pour augmenter encore la rapidité de chargement des pages. Cependant, l’outil peut être activé et désactivé à l’aide d’une icône, permettant ainsi de laisser la publicité sur certains sites (et de savoir également les statistiques sur le nombre de publicités bloquées et le temps gagné !).

 

Mais le débat est relancé : doit-on ou ne doit-on pas utiliser un bloqueur de publicités ? N’est-il pas normal d’y être confronté lorsque vous accédez à un service gratuit ?

 

 

AdBlock s’était concerté avec les sites pour proposer une version « light » : laisser certaines publicités « acceptables » et bloquer les plus intrusives.

 

 

Nous sommes bien d’accord, personne n’apprécie qu’une grosse fenêtre pop-up apparaisse lorsque vous allez sur un site, ou que trois nouvelles fenêtres de publicités s’ouvrent lorsque vous allez sur page internet. Mais, peut-être faut-il penser aux sites utiles que nous utilisons quasi-quotidiennement et qui nous apporte un service gratuit.

 

 

Bref, le débat est ouvert : pour ou contre le bloqueur de publicités ?

 

Raphaëlle T.

 

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

*