08 Jan 2016 Auteur : adminAK
Plutôt papier ou plutôt digital ?

Allez, avouez-le. Vous faites sans doute partie de ceux qui, le 31 décembre, se sont précipités sur leur téléphone pour échanger avec leurs proches, des vœux de Bonne Année !

 

 

 

Une tradition qui, loin de se perdre, a pris un nouvel essor grâce aux SMS et aux réseaux sociaux. Même les plus jeunes s’y sont mis !

 

Pour preuve : entre 21h et 2h du matin, la nuit du 31 décembre 2015 au 1er janvier 2016, entre 250 et 300 millions de SMS ont été envoyés. Certes, moins que les années précédentes (sauf pour Free), mais le chiffre reste encore important.

 

 

Si le SMS n’a plus autant la cote, c’est à cause de l’engorgement provoqué par l’envoi simultané d’un si grand nombre de messages. Résultat : des messages qui arrivent après l’heure. Pas vraiment ce qu’on attend ce jour-là !

 

Alors, pour garder le caractère instantané, les utilisateurs ont fait leur choix : ils optent de plus en plus pour les réseaux sociaux ou WhatsApp qui leur permettent de toucher en même temps, tous leurs contacts. Et ça marche !

 

Et puis, les MMS se sont fait la part belle cette année. Orange a par exemple enregistré une hausse de 16,7%, avec 6,5 millions de messages de « Bonne année ».

 

 

Alors, la traditionnelle carte de vœux est-elle morte ?

 

Que les nostalgiques se rassurent. Elle est bien vivante ! Et reprend même du poil de la bête. Cela peut paraitre surprenant mais les imprimeurs ont imprimé fin 2015, 30 % de cartes de vœux de plus qu’il y a 5 ans.

 

Alors si vous avez la nostalgie des cheminées de vos enfances où s’affichaient les cartes de sapins enneigés, de Père Noël sur leur traineau, de crèches et leur étoile, n’hésitez pas à envoyer vous aussi, votre carte. Un signe qui sera surement apprécié par ceux qui la recevront.

 

 

Car l’un va avec l’autre et le digital est plus complémentaire que jamais du papier ! Voilà pourquoi, chez Kaolin, on a opté pour l’un et l’autre.

 

Alors, c’est l’occasion, on vous souhaite à tous une très belle année 2016 !

 

 

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

*